Cette année, l’Appel Décisif a été célébré à Bourbourg

Le service du catéchuménat des adultes propose aux catéchumènes, les adultes qui demandent le baptême, un parcours personnalisé. Durant un peu plus d’un an, une équipe les accompagne. Ce temps peut paraître long, mais en réalité leurs attentes spirituelles et relationnelles sont souvent très fortes. L’approfondissement de la foi, la fréquentation de la Parole de Dieu, l’accompagnement personnalisé de leur démarche font partie de leurs attentes. C’est une expérience, un moment de vie, un bonheur partagé, car l’équipe d’accompagnement chemine elle aussi avec le catéchumène. Ensemble ils avancent à la rencontre de Jésus. Des étapes ponctuent ce parcours, notamment pendant le carême qui, à l’origine, était un temps de préparation intense pour les catéchumènes qui allaient être baptisés à la vigile pascale. L’appel décisif est une de ces étapes qui est célébrée par notre archevêque le 1er dimanche de carême. Au cours de cette célébration, il appelle chaque adulte, qui sera baptisé lors de la prochaine veillée pascale, par son prénom, d’où le nom d’Appel Décisif.

Chaque année, les catéchumènes du diocèse de Lille se regroupent en un lieu différent. En 2016, c’est l’église Saint Jean-Baptiste qui a été choisie. Arrivés dès le matin, ils ont été accueillis par les paroissiens et l’équipe diocésaine du catéchuménat. Puis ils sont partis à la découverte du Chœur de Lumière, une œuvre créée dans cette église par Sir Anthony Caro, autour du thème de la Création et de l’eau. Cet espace a été conçu pour célébrer les baptêmes. L’œuvre centrale en est le baptistère. Cela a aidé les catéchumènes à se préparer à vivre cette étape. La visite du Chœur de lumière leur a permis de relier le baptême à la Création et de s’en émerveiller. Par leur baptême, ils auront à y coopérer. Ils ont ensuite été accueillis au collège Notre-Dame où ils ont pu partager leurs découvertes, réfléchir au sens de leur baptême. Après un pique nique tiré du sac, ils ont pu rejoindre l’église au chant du carillon. Car notre carillonneur, Aldo Specque, leur avait préparé lui aussi un programme personnalisé basé sur la Création.

Lors de la célébration, Monseigneur Ulrich a rappelé le parcours de ces adultes et plus particulièrement deux caractéristiques. La première est que pour des raisons qui tiennent à l’histoire de leur famille, ils n’avaient pas été baptisés bébé. Soit que leurs familles n’étaient pas croyantes, pas pratiquantes, soit qu’elles avaient décidé de leur laisser le choix quand ils seraient parvenu à l’âge adulte. Ils avaient toujours su que Jésus étaient là auprès d’eux et certains d’entre eux priaient déjà, chez eux le soir quand personne ne les regardait, ou quand, trouvant une église ouverte, ils s’y arrêtaient. La deuxième caractéristique est que certains ont eu une vie difficile, des soucis, des peines, ont vécu des choses désordonnées sans bien savoir où ils allaient. Et puis il y a eu la rencontre, un grand bonheur ! La rencontre ça peut être un évènement douloureux, comme un deuil, un évènement heureux comme une naissance, quelqu’un qui leur demande d’être parrain ou marraine, mais s’ils ne sont pas baptisés, ce n’est pas possible. La rencontre peut être aussi inattendue, le fruit du hasard, une conversation s’engage, une amitié se crée, des liens s’établissent. C’est peut être aussi en entrant dans une église ouverte ou en étant invité à participer à une célébration. Et là, ils se rendent compte qu’il y a des personnes qui vivent quelque chose ensemble et que ça va pouvoir changer leur vie.

Puis Monseigneur Ulrich a fait le lien entre leur vécu et le chemin qu’ils ont parcouru, le matin, dans le Chœur de lumière : un chemin qui commence parfois par des tempêtes, qui passe parfois par une séparation puis qui s’apaise et qui prend forme jusqu’à la naissance de la vie, la vie animale, la vie végétale et puis l’Homme et la Femme qui ne sont pas bien finis. Comme nous ! Mais au milieu de ce chemin naît la vie. Et la lumière apparait, le ciel et la terre se dessinent et on commence à voir un peu d’ordre dans la vie. Et au milieu, il y a l’agneau qui se donne, qui désire mettre de l’amour dans le cœur des hommes et des femmes, qui met en eux le désir de le rencontrer. Il a envie de nous faire devenir vraiment hommes et femmes, que nous soyons à l’origine d’une belle humanité.

Alors vous l’avez compris, les adultes qui demandent le baptême vivent quelque chose de très fort. Merci à la communauté paroissiale, aux équipes du collège Notre Dame qui les ont accueillis, chaleureusement, dans la joie, en leur offrant des pauses café. Merci à Aldo qui a accompagné leur cheminement au son du carillon.

Si vous aussi vous souhaitez vous préparer à un sacrement, le baptême, la première communion, ou la confirmation, vous pouvez joindre Mickaëlle Heneman au 06 67 11 19 60, ou tout simplement votre curé, le Père Bernard Atmeare.

Texte M.D. Crédits photo Fr.Richir

DSC_4092DSC_4094DSC_4163DSC_4207DSC_4316DSC_4334DSC_4346DSC_4363DSC_4450DSC_4462DSC_4476DSC_4511

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à lire aussi :

Préparer un sacrement avec le catéchuménat des adultes

Le baptême, un nouveau départ