Inauguration de la chapelle Saint-André des marins au port ouest

“Vous tous nos frères qui intrigués par ces containers insolites, vous approcherez en curieux comme Moïse, de cet espace ouvert à tous, qui se veut respectueux des convictions de chacun, où personne ne doit se sentir un étranger, si vous décidez de franchir le seuil, puissiez vous, les uns et les autres en recherche, ou avides de silence, de recueillement, à l’abri du vacarme des sirènes et des engins portuaires…

Puissiez vous en ressortir apaisés, joyeux, dynamisés pour le service des autres, et peut-être émerveillés de la présence de Dieu amour qui habite le buisson ardent, mais aussi votre propre cœur, et le cœur de tous les hommes de bonne volonté.”

Monseigneur Delepoulle

Composée de trois containers bleus, la chapelle Saint-André des marins a été inaugurée le samedi 11 septembre par notre évêque Monseigneur Ulrich. Ce lieu de culte atypique : deux containers posés sur le sol, le troisième dressé à la verticale (12 m) est une première en France. “comme un signal, un clocher visible de loin”.

“La lumière vient du ciel par une ouverture en hauteur, tel un puits. Cela rend le lieu propice au recueillement.”  affirme l’architecte Jérôme Soisson.

Les meubles liturgiques, autel, ambon, siège du célébrant et les bancs ont été fabriqués avec du bois d’accorage récupéré dans le port de Dunkerque, et façonnés par un compagnon du devoir. “C’est signe de l’alliance du travail et de la foi qui sommeille au fond du cœur”. Derrière l’autel, une tenture brodée porte les symboles des principales spiritualités du monde d’aujourd’hui : christianisme, bouddhisme, taoïsme, islam, judaïsme…

“C’est un signe, modeste, mais quand même visible de l’accueil du Seigneur pour tous. Ici, quand vous viendrez, marins, amis du large ou routiers, amis lointains, prendre un peu de silence, de paix en pensant à tous ceux qui vous sont chers, mais qui sont loin ; quand vous viendrez et vous vous sentirez seuls, vous pourrez entendre de nouveau cette parole : le Seigneur prend soin de vous.” Monseigneur Ulrich

Au cours de la bénédiction, le père Delepoulle qui a souhaité cette chapelle suite à une rencontre avec un marin philippin a rappelé les paroles du Christ et ajouté : “Quand deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je serai au milieu d’eux” ajoutant : “Le Seigneur sera présent au milieu de tous ceux qui viendront prier ici”, “Si vous aidez un malheureux, c’est moi que vous aidez”, “Le Seigneur sera présent sous les traits des plus démunis, des migrants qui sont accueillis ici et dans le foyer voisin. Le Seigneur a voulu se rendre présent sous les apparences du pain et du vin ; chaque fois que, dans ces containers, l’aumônier des marins ou l’aumônier polonais des camionneurs célébreront l’eucharistie, le Seigneur sera présent pour offrir le monde à son père.”

Le père Delepoulle est très heureux de cette réalisation et encore davantage des réactions très positives des personnes qui apprennent avec joie l’existence de cette chapelle : “Les containers sont un signe, un symbole très fort du travail des dockers, des marins et des grutiers aujourd’hui, c’est une façon de sacraliser le travail des hommes. Une alliance du travail et de la foi qui sommeille au fond de leur coeur.”

“C’est comme un buisson ardent.”

Chaque samedi à 18 heures, une petite communauté se rassemble pour l’eucharistie autour du père Manu Langrand, aumônier de la mission de la mer, dans un climat chaleureux de prière avec un partage d’Évangile ; communauté composée de membres de la mission de la mer, chrétiens du littoral ou d’ailleurs, marins et chauffeurs routiers de passage…

“Cet endroit est comme un phare tourné vers la mer, comme un signal tourné vers la terre et symbolise la rencontre des hommes” précise encore Manu Langrand. Et le père Delepoulle d’ajouter : “Cette chapelle qui se veut ouverte à tous nous rappelle à sa manière le message laissé par le prieur et les moines de l’abbaye de Tibhirine, message de tolérance, de respect des convictions de chacun, si merveilleusement illustré par le fi lm Des hommes et Dieux.”

François Lefebvre – Article paru dans le journal Bâtisseur décembre 2010 paroisse de Coudekerque

Chapelle-saint-andré-1Chapelle-saint-andré-2Chapelle-saint-andré-3Chapelle-saint-andré-4Chapelle-saint-andré-5Chapelle-saint-andré-6Chapelle-saint-andré-7Chapelle-saint-andré-8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi :

A la découverte du doyenné : le Clipon, il était une fois la plage (1/3)

Du Clipon à la Maison Blanche : relais des chapelles

ça s’est passé dans la paroisse Saint Paul Loon Littotal