Train Blanc : pèlerinage de Lourdes du 8 au 13 juin 2017

Train-Blanc-Bourboug (1)Je m’appelle Marie Noëlle, je suis bénévole pour le train blanc de Dunkerque et j’accompagne les malades et handicapés à Lourdes, Je suis hospitalière depuis 8 ans.

Train-Blanc-Bourboug (2)
Quelle extraordinaire et surprenante expérience… Le bonheur de partager, les joies, les peines et comprendre les personnes qui nous accompagnent, aussi bien malades que brancardiers ou hospitalières sans oublier les jeunes.

 

 

Je prends les inscriptions sur Bourbourg. Cette année 4 personnes malades de Bourbourg se joignent à moi pour ce pèlerinage : Françoise a perdu son mari en début d’année. Elle hésitait à venir : elle avait de l’appréhension à cause de problèmes de santé. Mais après plusieurs rencontres au cours desquelles j’ai expliqué les différentes étapes du pèlerinage, elle se réjouie ! Elle me « remercie vivement pour la patience à expliquer le déroulement des journées à Lourdes » et vient avec confiance. Monique est veuve. Elle était partante (c’était un rêve de pouvoir aller dans ce lieu de prières) mais pas toute seule.  Donc voilà que sa sœur Christiane et son beau-frère Fernand sont de la partie. Quel bonheur pour moi d’emmener des personnes de mon coin, une semaine avant ! je les contacte pour les voir rayonnantes de partir, quelques jours avant le départ, je leur apporte les étiquettes pour les valises… « Ma valise n’est pas trop grande ? « , « ah mais non …………ça va aller ! » , « Tu crois ? mais oui ! »… Monique a un peu d’appréhension en voyant le jour du départ arriver !

 

Train-Blanc-Bourboug (3)Train-Blanc-Bourboug (4)

 

Nous voilà sur le quai de la gare où elles sont accueillies avec le sourire par les brancardiers et les hospitalières,

L’aventure commence !!!

 

 

Dans le train ils se sentent « soulagés, détendus » disent Fernand et Christiane. « Un grand ouf ! enfin j’étais très contente » dit Françoise. Le sourire, la joie étaient sur tous les visages. Monique est très heureuse : « Elle est aux anges !   Les douze heures de train sont passées vite avec toutes les personnes qui s’occupent de nous et voient si l’on ne manque de rien ! On se croit dans un autre monde ».

Train-Blanc-Bourboug (5)
Nous voilà arrivés à Lourdes. Le vendredi, nous sommes installés à St Frai. On donne les chambres. Fernand et Christiane sont en couple, Françoise et Monique sont avec Nicole, Christiane et Madeleine qui viennent depuis plusieurs années. La nuit se passe pour le mieux et le matin arrive ! Et toujours avec le sourire ! un petit café au réveil c’est agréable ! une fois la toilette faite nous voilà au réfectoire pour le déjeuner pendant ce temps les brancardiers et hospitalières font le ménage dans les chambres ! tous les matins c’est le même rituel.

 

 

Train-Blanc-Bourboug (6)Train-Blanc-Bourboug (7)
Nous voilà partis à la messe d’ouverture ! un brancardier installe Françoise, Christiane et Monique dans des voitures bleues, Fernand va marcher. Les brancardiers et hospitalières tirent ou poussent les voitures bleues. Françoise se trouve gênée de me fatiguer, mais je lui répond que c’est avec plaisir et que ce n’est pas si dur que cela, et voilà que les jeunes  sont là aussi avec le sourire et avec plein de joie de pouvoir aider. Christiane et Fernand ont trouvé « que jamais ils ne se sont sentis seuls, ils n’avaient qu’à parler pour être exaucés ».

 

 

L’après-midi piscine « la démarche du bain est un acte de confiance avec Dieu. »  À Lourdes la Vierge Marie dit à Bernadette : « Venez boire à la fontaine et vous y laver ! «  Ces paroles de la Vierge Marie à Bernadette, lors d’une apparition, ont inspiré, près de la Grotte, la création de bains (les piscines) dans lesquels les pèlerins sont immergés. C’est un des moments les plus forts vécus à Lourdes aussi bien pour les malades que les brancardiers et hospitalières. Pour Françoise qui a été très consciente et touchée, cela représente beaucoup : « un moment vraiment fort intime, un moment de grâce et de prières« . Merci ainsi à toutes les dames(piscinières) nous accompagnant.

 

Train-Blanc-Bourboug (8)Train-Blanc-Bourboug (9)

Nous pouvons rencontrer un prêtre pour nous soutenir et nous accompagner.  Cette année l’onction des malades est au programme, cela se fait tous les deux ans. On choisit un parrain ou une marraine, c’est une marque de confiance, et un signe de reconnaissance l’un envers l’autre. Ce beau sacrement   a pour but de donner une aide spéciale au chrétien atteint par la maladie, marqué par la vieillesse ou éprouvant de grosses difficultés.  « C’est se remettre entre les mains du Christ pour trouver la paix, le réconfort, la force et le courage de surmonter l’épreuve ». Françoise a ajouté : «  le parrainage a créé un lien avec la marraine au moment de recevoir le sacrement« . Encore un moment fort !

 

 

Train-Blanc-Bourboug (10)Train-Blanc-Bourboug (11)

 

 

La procession Mariale le soir, chemin de croix, puis la messe internationale

 

 

 

Train-Blanc-Bourboug (12)

 

 

La rencontre avec le père ULRICH

 

 

 

Train-Blanc-Bourboug (13)Train-Blanc-Bourboug (14)

 

 

 

Le passage à la grotte.

 

 

Train-Blanc-Bourboug (15)

 

 

La célébration d’envoi et d’engagement avec tous. Les jeunes : « cela a donné beaucoup d’espoir pour l’avenir« . Françoise a été réconfortée : « une belle cérémonie pleine de chants. »

 

 

Train-Blanc-Bourboug (16)

 

« Félicitations aux engagés ». Christiane et Fernand : « c’est formidable tous ces jeunes, beaucoup d’émotion, regard différent sur l’église et les jeunes » Le carrefour dans les salles pour se présenter. « En peu de mots on en apprend beaucoup » pense Monique. Train-Blanc-Bourboug (17)

 

 

 

 

Train-Blanc-Bourboug (18)

 

 

Le gouter dans la prairie avec les jeunes

 

 

 

Train-Blanc-Bourboug (19)

 

 

Brûler des cierges : un moment de prière et de silence

 

 

Train-Blanc-Bourboug (20)
Temps libre pour faire les petits achats dans les magasins, mais aussi les petits plaisirs : elle est bonne, n’est-ce pas Monique !!!

 

 

Train-Blanc-Bourboug (21)
Comme disent Christiane et Fernand ; « Eh oui tous ses moments formidables ont une fin« . Monique dit de ce pèlerinage que :« c’était magique, magnifique ! » Françoise est enchantée ! Françoise, Monique, Christiane et Fernand sont heureux.

 

Voici quelques mots qui m’ont touchée :

« Merci à marie Noelle de nous avoir proposer ce pèlerinage, qui nous a ouvert les yeux à la foi, on n’oubliera jamais tous les moments merveilleux que nous avons passés »

Je voudrais pour terminer, confier à vos prières et à la Vierge Marie, toutes les personnes qui souffrent et qui mènent un combat chaque jour dans leur vie. Aussi, je vous confie ainsi que tous ces malades à la Vierge Marie. Que vos prières les aident à se battre, qu’elles leur redonnent espoir, force et courage.

Merci encore mille fois pour ce merveilleux pèlerinage que nous avons vécu avec vous tous !

Rendez-vous l’année prochaine !

Marie Noëlle

(cliquez sur les photos pour les agrandir, en positionnant le curseur sur le bord droit ou gauche des photos agrandies, des flèches apparaissent pour afficher les suivantes ou les précédentes)

A lire aussi :

le Train Blanc à Lourdes 2016

Proposition de pélerinages

Pour nous rejoindre