Méditation, La Samaritaine

(texte de l’Évangile

Résonnance…

La soif de Jésus n’était pas tant une soif d’eau mais une soif de rencontrer une âme devenue aride. Jésus avait besoin de rencontrer la Samaritaine pour ouvrir son cœur : il lui demande à boire pour mettre en évidence la soif qu’elle avait en elle. La femme est touchée par cette rencontre : elle pose à Jésus ces questions profondes que nous avons tous en nous, mais que nous ignorons souvent. […] Le Carême, chers frères et sœurs, est un temps favorable pour regarder en nous, pour faire apparaître nos besoins spirituels les plus vrais […] « Quelle est ta cruche intérieure, celle qui te pèse, celle qui t’éloigne de Dieu ? » Mettons la un peu de côté […]. Nous sommes appelés […], comme la Samaritaine, à témoigner devant nos frères. De quoi ? De la joie […] quand nous avons le courage de laisser de côté notre cruche.

Récitation de l’Angélus par le pape François, 23 mars 2014

Prière…

Tu es la Source de mon désir
Aucune eau ne me désaltèrera si elle ne vient de toi
Je regarde ma vie filer entre mes doigts
Et tout ce qui demeure, c’est ta Parole, Seigneur

J’ai enfoui bien des peurs et bien des vérités
Dans les couches souterraines de ma vie
Je m’absorbe dans des ges coutumiers
Qui ne m’évoquent ni goût, ni envie

Mais avec toi creuser et remonter le cours
Jusqu’à la roche intime où perle l’eau claire de ta Parole
Reconnaître le lieu unique d’où l’on peut t’adorer :
Ce lieu que nous forons par soif de vérité

Méditation transmise par Nelly et Jean Lamerand