Joseph et ses frères

Joseph-et-ses-freres-Saison-3-2Entrée en avent, venez découvrir cette fresque biblique

Dimanche 2 décembre à 17h au Colisée de Roubaix

Pour la 3ème année consécutive la troupe Amiel et Azaria nous présente sa troisième production,

 

une histoire universelle empreinte d’une profonde spiritualité et tirée du plus vieux livre de l’histoire des hommes.

Nicolas est un homme pressé du xxie siècle, comme il en existe des millions ; parce qu’il a manqué son train, il se retrouve en gare de Castibouline à attendre le suivant, qui partira seulement deux heures plus tard. Mais il n’est pas seul… Ainsi commence Joseph et ses frères, épisode de la Bible racontant l’histoire du jeune fils préféré de Jacob, qui sera vendu par ses frères aux Égyptiens. Il deviendra d’abord esclave, puis ministre de l’un des plus grands pharaons de l’époque. Cette histoire, bien que datant de plus de quatre-mille ans, reste très actuelle ; et Nicolas et Angelo, véritables fils rouges d’une aventure qu’ils inscrivent pleinement dans notre époque, vont avoir l’occasion de s’en rendre compte! Joseph est en effet un personnage auquel chacun peut, aujourd’hui encore, s’identifier, et que traversent tous les sentiments: amour, jalousie, joie, colère… Les cinquante acteurs de cinq à quatre-vingt ans qui nous offrent cette histoire séculaire sont portés par un orchestre de treize musiciens et deux chanteurs : d’un rythme soutenu, le récit est entrecoupé de musique live et de chorégraphies. Un spectacle musical qui enchantera votre âme, mystique et bienfaisant, accessible à tous dès l’âge de six ans : à voir en famille !

AVEC PLUS DE SOIXANTE-DIX COMÉDIENS, DANSEURS ET MUSICIENS

 

 Consulter la plaquette du spectacle : Joseph-et-ses-freres

Réserver des places : Joseph-et-ses-freres-saison3-1

Contact
Email communicationjoseph@gmail.com
amieletazaria@gmail.com
Site internet http://josephetsesfreres.fr
Association Amiel et Azaria
6, allée du Verger 59910 Bondues

Les infos du doyenné :

Pour nous rejoindre

Les feuilles paroissiales

ça s’est passé dans le doyenné