BONNE ANNÉE !

Bien sûr ! Mais pour quoi ? pour qui ? Comment ?

Pour qui ?
Pour chacun, chacune d’entre nous, et pour vos proches : voeux de bonheur, de santé…Bonne année aussi à ceux et celles dont nous nous rendons proches.
Bonne année donc, à ceux que nous aimons. Mais n’oublions pas ceux et celles « que nous n’aimons pas assez » (2eme prière eucharistique pour assemblée des enfants). Il y aura c’est sûr, peut être parmi les plus fragilisés, les sans domiciles fixe, les « migrants »…Pensons aussi aux chrétiens persécutés ; nous  sommes la période de l’Histoire où ils sont les plus nombreux…
La liste n’est pas close….

Bonne Année pour quoi ?
Pour le pouvoir d’achat ? C’est vrai ; certains parmi nous ont vraiment peu pour vivre. Toujours dépendre ne construit pas la dignité humaine. Que certains n’aient pas de pourvoir d’achat, c’est une honte, un péché structurel. Mais nous, pour la plupart, interrogeons-nous Pouvoir d’achat pour acheter quoi ? Quelque chose d’essentiel qui nous manquerait : N’est-il pas l’heure de partager notre pourvoir d’achat, et de déceler les vices de notre société de consommation ?

Comment ?
Et si nous nous laissions éclairer en 2020 par le mystère de la NATIVITÉ de Jésus. Celui-ci est visité par des bergers, par des personnes venues d’ailleurs ( les mages). Nous –mêmes éclairés par les Petits, par les personnes venues d’ailleurs et venues nous rejoindre, notre année 2020 ne serait-elle pas bonne et heureuse ?

Bonne Année 2020 : Gérard DE RIEMAECKER

A lire aussi :

La signification et la valeur de la crèche

Pour nous rejoindre