Témoignage d’une maman qui accompagne sa fille vers l’Eucharistie

Plusieurs temps forts sont proposés pour accompagner nos enfants vers la 1ère communion. Ce sont de vrais moments de complicité entre parents et enfants.

Lors du 2ème temps fort les jeunes avec leurs parents étaient invités à ouvrir le nouveau testament et à choisir un passage de l’Évangile. Le choix de ma fille s’est porté sur la phrase : « Tu es mon fils bien aimé je mets en toi toute ma joie ». Puis les jeunes se sont réunis avec un animateur pour un temps de catéchèse. Joie de retrouver les copines en petits groupes, de découvrir un peu plus la vie de Jésus. Durant ce temps, les parents ont pu échanger entre eux autour du texte de l’aveugle Bartimée : Que veux tu que je fasse pour toi ? Ils ont découvert que Dieu nous parle et nous invite à Lui répondre. Puis à 11h tous étaient invités à rejoindre l’assemblée dominicale. C’est important de s’intégrer à l’assemblée. Au cours de la célébration, les catéchistes ont remis les Évangiles aux jeunes : « Que ce livre des Évangiles devienne, pour toi, Parole de Vie ».

J’aime bien cette démarche, au départ c’est surprenant de vivre ça, mais on est content d’être là. Durant les temps de parole chacun a parlé et a osé s’exprimer. C’est très court, de 9h30 à 11h mais c’est un bon compromis cela ne demande pas un gros effort. C’est enrichissant pour les enfants mais aussi pour les parents. On découvre les étapes vers l’Eucharistie mais aussi qu’elles ont de l’importance. On s’arrête avec son enfant et on découvre ou redécouvre avec lui les différentes étapes de l’Eucharistie.

On a fait le choix de baptiser notre fille et on poursuit ce chemin avec elle, on l’accompagne pas uniquement pour le jour de la fête mais aussi pour la préparation. Il est nécessaire de s’arrêter avec son enfant pour lui montrer que le sacrement c’est important. C’est beau aussi de voir qu’on n’est pas seuls à vivre ce temps, on est nombreux. Même au 1er temps fort de décembre, où il neigeait, la chapelle était pleine ! Cela montre une Église présente.

Vivre cette étape avec son enfant, il ne faut pas le rater, il ne faut pas avoir peur. Merci au prêtre, aux animateurs et à tous les organisateurs de cette belle démarche.

Propos recueillis par M. Denoyelle

itinéraire-vers-sacrements-5itinéraire-vers-sacrements-6

A lire aussi :

Accompagner des enfants en âge scolaire vers le baptême et la première eucharistie.

La préparation au baptême… des rencontres pour se parler