Célébration de la profession de foi à Bourbourg

Le 17 mai les jeunes de la paroisse Sainte Marie des Brouck ont célébré leur profession de foi. La profession de foi n’est pas un sacrement, c’est un engagement, une démarche volontaire et Justine en témoigne.

La profession de foi est un temps fort qui compte beaucoup pour les familles et qui est l’occasion d’une belle fête marquant en même temps le passage de l’enfance à l’adolescence. C’est la dernière étape où bien souvent la famille est encore à l’initiative de la démarche. Par la suite c’est l’adolescent lui-même qui demandera la confirmation.

La profession de foi n’est pas un sacrement, elle est reconnaissance par le jeune de l’engagement pris par ses parents, son parrain et sa marraine le jour de son baptême. C’est un moment important de son itinéraire religieux : il s’engage dans la foi, dit ce qu’il croit en en Qui il croit. C’est un point de départ, certains continueront vers la confirmation, d’autres préfèreront faire un break mais quoiqu’il en soit cette étape les marquera et ils s’en souviendront lorsque nous les rencontrerons à nouveau lors d’évènements familiaux qu’ils souhaiteront célébrer en Église.

Justine a grandi dans une famille croyante, aussi, elle a choisi elle-même de faire sa profession de foi. C’était pour elle la suite normale après le baptême et la 1ère communion, mais aussi une étape importante qui lui « tenait à cœur » : «  Je voulais affirmer ma foi au seigneur devant mes amis et ma famille qui m’accompagnaient ce jour là. C’était un jour important car le seigneur était avec moi et je savais qu’il m’accompagnait. C’était aussi un jour de fête avec mes amis et ma famille. Le Christ ressuscité me rend joyeuse car je sais qu’il est avec moi, même dans les moments difficiles. Je sais qu’il m’accompagne, que je peux me confier à lui, il me guide tous les jours et j’ai confiance en lui. Nous allons souvent avec mes parents et ma sœur à l’église pour la messe du dimanche. Ca me permet de prier pour mes proches et ma famille. C’est l’occasion aussi qu’il me pardonne mes péchés. Au collège je vais aussi avec mes amis au club prière. Je ne sais pas encore, mais je sais que je peux faire ma confirmation. Je vais voir avec les personnes du caté comment il faut faire. »

Justine qu’as-tu envie de te dire à tes amis qui ne sont pas croyants ? « Je sais qu’ils savent faire la différence entre le bien et le mal. Je peux les aider quand ils passent des moments difficiles. Je sais que même s’ils ne sont pas croyants, le seigneur les accompagne. »

A lire aussi :

L’aumônerie

Dates d’inscription

Bourbourg-profession-foi-2015-01Bourbourg-profession-foi-2015-02Bourbourg-profession-foi-2015-03Bourbourg-profession-foi-2015-04Bourbourg-profession-foi-2015-05Bourbourg-profession-foi-2015-06Bourbourg-profession-foi-2015-07Bourbourg-profession-foi-2015-08Bourbourg-profession-foi-2015-09Bourbourg-profession-foi-2015-10Bourbourg-profession-foi-2015-11Bourbourg-profession-foi-2015-12Bourbourg-profession-foi-2015-13Bourbourg-profession-foi-2015-14Bourbourg-profession-foi-2015-15Bourbourg-profession-foi-2015-16Bourbourg-profession-foi-2015-17Bourbourg-profession-foi-2015-18Bourbourg-profession-foi-2015-19Bourbourg-profession-foi-2015-20Bourbourg-profession-foi-2015-21