Aldo Specque, organiste, accompagne les offices sur Cappellebrouck, Saint-Pierre-Brouck, Spycker, Bourbourg, Petit-Fort-Philippe, Gravelines…

Aldo-specque-organisteAldo a reçu le Certificat d’Etude Musicale en juin, il nous partage son parcours :

Lorsque vous rentrez dans une église, tout est silence et quand on entend les premières notes de musique, beaucoup d’interrogations nous viennent à l’esprit.  D’où cela peut venir, comment ça marche ? Qui peut jouer ? On passe par où ? Etc…

Quand j’étais enfant de chœur, cet instrument était devant mes yeux et j’étais attiré par les sonorités et les différentes couleurs que pouvait donner l’orgue. Notamment, quand on entend l’orgue de la Cathédrale de Saint-Omer. J’ai commencé à accompagner la chorale des jeunes à Bourbourg avec Madeleine LOQUET. C’est lorsque j’ai assisté à une messe du Mont des Cats que j’ai eu vraiment l’élément déclencheur, entendre ces voix de moines accompagnées à l’orgue pour la louange de Dieu, j’en reste encore gravé.

Ensuite, je suis rentré dans la classe d’orgue de François Bocquelet au conservatoire de Calais, j’ai poursuivi mes études d’orgue avec  Sophie Lechelle jusqu’au CEM (Certificat d’Etude Musicale).

Ce diplôme obtenu à la suite d’une audition est la finalité de mes études au conservatoire. Néanmoins le répertoire de l’orgue est très étendu, nous n’avons pas assez d’une vie pour travailler cette richesse.

L’audition, c’est une épreuve de 1/2  heure devant un jury, selon un thème que le candidat choisi.

J’avais choisi le thème « l’orgue dans tous ses états », afin de montrer les différentes couleurs de l’orgue. J’ai été très heureux de voir des personnes des paroisses dans lesquelles je joue les offices.

Cela marque un soutien. Je pense qu’ils sont ressortis de l’église avec une autre image de l’orgue et c’était le but.

 

L’organiste se doit de préparer au recueillement l’assemblée, mais également d’inciter l’envie de chanter pour Dieu. On se doit en tant qu’organiste de faire monter les prières vers Dieu, d’aider le célébrant à transmettre, par la musique, les messages du Christ. L’organiste se doit de faire la liaison entre l’assemblée, le célébrant, chorale, chantre.

J’accompagne les offices sur Cappellebrouck, Saint-Pierre-Brouck, Spycker, Bourbourg, Petit-Fort-Philippe, Gravelines…trois messes par week-end. Bien entendu, il y a la vie professionnelle mais il y a aussi la vie familiale, parfois ce n’est pas évident il faut savoir faire des concessions, je peux dire un grand merci un mon épouse à ce sujet.

Transmettre cette passion à mon fils ? C’est un souhait, je lui fais découvrir, il fera son choix mais je ne vais pas lui imposer, il a encore le temps. Et puis, Dieu a projet pour chacun, nous verrons bien !!!

 

Vous pouvez aussi entendre Aldo au carillon :

Oui, c’est aussi une chance, à Bourbourg, nous avons ce beau carillon et une municipalité qui est attachée à cet instrument (il faut le souligner). J’ai commencé à apprendre le carillon avec le titulaire Jacques Martel. Depuis 2012, je suis dans la classe de carillon d’Hondschoote avec Alfred Lesecq. Il nous prépare à ces auditions, concert mais également aux examens.

 

Toutes les questions que vous pouvez vous poser au sujet de l’orgue, j’invite les personnes à venir me rencontrer pour échanger.

Aldo

A lire aussi :

Pour nous rejoindre