Bénédiction du poisson à Grand-Fort-Philippe

Lors de la célébration de la messe de l’Assomption, l’abbé Vincent Sterckeman a proposé au maire et aux fidèles,  de remplacer le coq du clocher de Grand-Fort-Philippe par un poisson. Le maire de la commune, Sony Clinquart, a retenu la proposition et la fabrication du poisson a été lancée. Profitant de la réfection de la toiture et de l’échafaudage installé jusqu’au sommet de l’église, le maire, Sony Clinquart, a procédé samedi 16 décembre à la mise en place du poisson à la place du coq qui était abîmé et troué.

Grand-Fort-Philippe-Bénédiction-Poisson-4La cérémonie de bénédiction du poisson a été présidée par l’abbé Vincent Sterckeman, curé de la paroisse Saint-Pierre-des-Rives-de-l’Aa, en présence du maire Sony Clinquart , des membres du conseil municipal, de quelques salariés de la société ECR en charge des travaux , et de quelques paroissiens.

(Cliquez sur la flèche au milieu de l’image ci dessous pour démarrer la vidéo trouvée sur le site « Le Phare Dunkerquois »)

 

L’abbé a rappelé que pour les chrétiens, la symbolique est la même. Le poisson demeure jusqu’au quatrième siècle le symbole des premiers chrétiens.Il est devenu au XX eme siècle un symbole graphique représentant un poisson formé de deux arcs de cercle, ainsi qu’un acronyme .

Le poisson est un symbole important du nouveau testament au même titre que le pêcheur ,la multiplication des pains et des poissons ,la pêche miraculeuse

« Je suis très heureux de participer à cette cérémonie et à la bénédiction du poisson qui va tout à l’heure orner notre chère église Notre-Dame-de-Grâce. Vive notre église et nos chers marins disparus », a souligné Sony Clinquart.

Un bar, et non un saint-pierre

Grand-Fort-Philippe-Bénédiction-Poisson-3le poisson qui occupe la place du coq n’est pas un saint-pierre, mais un bar. Pourquoi un bar ? En fait, l’entreprise qui a confectionné le poisson ne possédait pas de moule pour créer le saint-pierre. Par ailleurs, la confection du moule et la réalisation du saint-pierre auraient eu un impact sur le délai de la mise en place du poisson, programmée le 16 décembre, car la structure de l’échafaudage devait être déposée le mardi suivant. Cela aurait donc rendu impossible l’accès au clocher de l’église.

 

A lire aussi :

ça s’est passé dans la paroisse Saint Pierre des Rives de L’AA

Célébration de la réouverture de l’église de Looberghe

Pour nous rejoindre