Ch’ti Pélé à Lourdes : les jeunes racontent …

Le thème de notre pèlerinage était :

« Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse dans ce monde mais dans l’autre »

Du 8 au 13 avril, 255 jeunes du diocèse de Lille avec 53 animateurs et 5 prêtres étaient présents à Lourdes. Dans tout ce monde, Camille, Coralie et Léa 3 jeunes et moi-même (Lucie) animatrice en aumônerie étions là.

Le 8 avril à 6h30, départ de la gare de Dunkerque pour une arrivée en fin d’après-midi.

Pour le premier soir, nous avons retrouvé d’autres groupes à notre lieu d’hébergement à Saint Frai et aussi nous avons retrouvé mes parents (dont Béatrice responsable en aumônerie 6ème) qui étaient arrivés à Lourdes dans la journée. Nous avons vécu une messe d’accueil avec tous les jeunes, animateurs et les prêtres du diocèse. Puis direction, une bonne nuit de sommeil pour tous.

Le mardi, pour commencer la journée sous le soleil, il y a eu une messe de lancement à la Grotte avec tout le diocèse (pèlerinage la maison des aveugles et des adultes) suivie d’une catéchèse sur le thème « Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse dans ce monde mais dans l’autre » avec un quizz. Le temps de prendre le repas, puis direction le jeu de piste sur les pas de Bernadette sous le soleil. Les jeunes ont pu découvrir les lieux où Bernadette a pu y vivre ou y passer. En fin d’après-midi, nous avons pu visiter la basilique.

En soirée, c’est sous une pluie battante que nous avons fait la procession mariale.

Le mercredi, nous avons vécu la traditionnelle messe Internationale à la basilique Saint Pie X, les jeunes sont toujours surpris du monde qu’il y a durant cette messe. En début d’après-midi nous avons eu un enseignement sur le chapelet par l’abbé Luc Emmanuel. C’était de façon ludique car il nous a fait un Quizz sur les stars préférées des jeunes. On a découvert qu’elles aussi prient grâce au chapelet. Cela nous a beaucoup servi pour nous recueillir lors du chapelet à la grotte.

Puis nous avons rencontré des jeunes adultes qui font partie du Cénacle, un lieu où les gens qui ont eu des soucis de la vie (drogues, alcool ou autres) se reconstruisent petit à petit.

Pour finir cette journée, nous avons participé à une veillée jeu (style vendredi tout est permis) un moment où jeunes et animateurs ont pu se défouler.

Ce jeudi matin, nous avons commencé le chemin de croix dans la montagne,  celui-ci impressionne toujours les jeunes par sa grandeur, puis les jeunes ont reçu le sacrement de réconciliation qui parfois fait peur mais qui fait du bien une fois qu’il a été vécu. Le midi, nous nous sommes réunis pour prendre un pique-nique avant de participer au grand jeu. Dans l’après-midi nous avons pu nous rendre aux piscines, c’est un moment riche en émotion, qui marque les jeunes à chaque fois. Pour finir, nous avons vécu la messe à la chapelle de Saint Frai. Après le repas, nous sommes allés voir le film «  A la recherche du bonheur » très beau film mais il faut avouer après quelques jours de pélé nos yeux avaient un peu de mal à tenir ouvert dans la pénombre pour voir celui-ci.

Niveau météo, elle était plutôt bonne ce vendredi, nous avons eu le rallye des vocations, les jeunes ont dû aller demander à des hospitaliers, prêtres, sœurs… qu’est-ce que c’est pour eux la vocation etc… pendant ce temps-là sur l’esplanade, j’ai rencontré l’abbé Pierre Morel qui lui était avec le pèlerinage des aveugles. Les filles l’ont vite reconnu et sont arrivées avec d’autres pour lui poser des questions. Un bel échange entre eux. Puis, nous avons rencontré Sœur Cleeve, et un diacre permanent. Ils ont tous les deux témoigné de leur parcours et expliqué ce qu’ils faisaient.

En début d’après-midi, nous avons vécu la messe finale à la basilique avec tout le diocèse. Puis,  nous avons accompli notre mission de déposer toutes les intentions de prières à la Grotte (nous n’avions pas pu les déposer avant car quand on allait à la grotte, il y avait soit le chapelet ou une messe)

Chaque jeune a pu aller déposer un cierge pour eux, leur famille ou pour les gens qui leur ont demandé, puis passage à la source pour emporter avec nous de l’eau de Lourdes et un passage pour dire à bientôt à la grotte. Nous avons fini cet après-midi par un détour par les boutiques.

Cette journée se termine par la veillée concert avec Hugues Fantino qui nous a accompagnés tout le long du pélé.

Puis direction Saint Frai pour finir la valise et nous voilà, à la dernière nuit à Lourdes.

Le samedi, un réveil matinal pour le départ, direction la gare.

Arrivée en gare de Lille, des « au revoir » à tout le monde. La fin du pèlerinage est là. Nous sommes arrivés vers 18h à la gare de Dunkerque.

Un pèlerinage riche en rencontres et en partage, sur notre lieu d’hébergement nous avons pu discuter, partager avec d’autres. Chaque petit-déjeuner et repas du midi et du soir étaient pris avec d’autres groupes étant au même lieu que nous. C’est une richesse de pouvoir rencontrer d’autres et de pouvoir partager et échanger nos expériences aussi bien pour les jeunes que pour moi-même.

6 jours bien remplis, avec une météo plutôt clémente cette année, beaucoup de rencontres et de souvenirs plein la tête.

Lucie, responsable aumônerie 5, 4, 3

Quelques questions posées à Camille, Coralie et Léa.

  • ·         Avais-tu des attentes avant de partir au Ch’ti pélé ?

Camille : Non.

Coralie : Prier et rencontrer de nouvelles personnes.

Léa : Non.

 

  • ·         Là-bas, as-tu pu faire des rencontres avec d’autres jeunes ? Est-ce que ces rencontres ont été une joie pour toi ?

Camille : Oui, c’était une très grande joie !

Coralie : Oui, bien sûr c’était trop bien, des personnes merveilleuses !

Léa : Oui, c’était hyper cool !

 

  • ·         Est-ce que tu as pu ressentir des joies, des satisfactions ?

Camille : Oui, le fait de faire la réconciliation et les piscines après je me suis sentie toute légère.

Coralie : Oui, les souvenirs : les piscines, les grands-jeux, les veillées.

Léa : Oui, de la joie !

 

  • ·         Le fait de rencontrer des jeunes de ton âge qui vivent également leur foi, est-ce que cela a pu d’aider à vivre et t’aidera à vivre ta foi ? (tu n’es pas seule à croire)

Camille : Oui, ça me rassure de ne pas être toute seule et ça m’aide à vivre ce pélé à fond !

Coralie : Oui !

Léa : Oui, car j’avais des doutes et ça m’a réconforté.

 

  • La mission de déposer toutes les intentions de prières des paroissiens, de ta famille et amis est-ce un moment important pour toi ?

Camille : Oui, c’est un moment important, car s’ils nous les donnent c’est qu’ils ne peuvent pas aller eux même, donc je suis fière d’aller les mettre pour eux.

Coralie : Oui !

Léa : Oui, car ils nous ont fait confiance.

 

  • Qu’est-ce que tu as pu ressentir à ton retour chez toi (en famille) ?

Camille : Je me suis sentie seule et pressée de tout raconter à mes parents.

Coralie : J’étais dépaysée, je me suis sentie seule.

Léa : Le vide, car il n’y avait plus les autres jeunes dans les chambres

 

  • Quel est pour toi le souvenir qui restera gravé en toi pour un bon moment ?

Camille : Tous les bons moments, les piscines, les rencontres…

Coralie : Les rencontres, les sourires, les veillées…

Léa : le souvenir pour moi le mieux, c’est tout le ch’ti pélé, les rencontres, le soir…

 

  • Est-ce que tu conseilles à d’autres jeunes d’aller au ch’ti pélé ?

Camille : Oui, car ce sont des moments forts à vivre, je le souhaite à tout croyant.

Coralie : Oui, être auprès de la Vierge.

Léa : Oui, car ils pourraient voir ce que ça fait de rencontrer des jeunes de notre âge.

Loon-Plage-Ch'ti-pélé-2019 (8)Loon-Plage-Ch'ti-pélé-2019 (7)Loon-Plage-Ch'ti-pélé-2019 (6)Loon-Plage-Ch'ti-pélé-2019 (5)Loon-Plage-Ch'ti-pélé-2019 (4)Loon-Plage-Ch'ti-pélé-2019 (3)Loon-Plage-Ch'ti-pélé-2019 (1)Loon-Plage-Ch'ti-pélé-2019 (2)

 
A lire aussi :

Les actualités dans la paroisse Saint Paul-Loon-Littoral

Pour nous rejoindre